Le Castillo et le Monedas

 

Les grottes de Monte Castillo, situés à Puente Viesgo, est un ensemble de quatre cavités, dont deux sont ouverts au public : El Castillo et Las Monedas.

 

Si vous voulez acheter en ligne des billets pour les deux grottes, l’intervalle entre le début de chaque visite doit être d’au moins 60 minutes de différence. N’oubliez pas d’être à la billetterie, située dans la grotte d’El Castillo, au moins 30 minutes avant le début de la première visite pour obtenir les billets d’un ou deux grottes.

 
 
 
 
 
 

Description

 

Au bord du fleuve Pas lorsqu’il traverse Puente Viesgo, se dresse le Monte Castillo, une hauteur calcaire de forme conique cachant en son intérieur un inextricable labyrinthe de grottes fréquentées par l’Homme durant au moins ces 150 000 dernières années.

Parmi ces grottes, dont cinq renferment des manifestations rupestres paléolithiques, se distingue celle d’El Castillo. Cette grotte a été découverte par H. Alcalde del Río en 1903 et a fait l’objet de nombreux travaux archéologiques, dont les résultats sont des références scientifiques pour la compréhension du développement et du comportement humain durant la Préhistoire dans le sud-ouest de l’Europe.

Son dépôt stratigraphique d’environ 20 mètres d’épaisseur situé dans la zone extérieure formant un abri, contient des traces évidentes d’occupation humaine. Grâce à son inventaire archéologique, il est possible d’avoir des connaissances sur les conditions environnementales, la faune et la flore, l’anatomie humaine, le développement technologique, les activités économiques et le comportement social et symbolique des 150 000 dernières années. Ses sédiments et les matériels qu’ils renferment parlent de l’Homo Neandertal et de l’Homo Sapiens, des périodes glaciaires et interglaciaires, de la faune froide et de la faune tempérée, de l’organisation de la chasse, de la planification de l’exploitation et de l’utilisation des ressources naturelles, des procédés techniques du travail de l’os, de la pierre et du bois de cerf, des ornements comme éléments décoratifs mais aussi à usage social, des supports décorés comme formes d’expression artistique et de cohésion sociale, et d’un long etcetera.

L’intérieur de la cavité contient l’un des ensembles les plus singuliers et importants de la Préhistoire de l’Europe, une référence pour l’Histoire. Ses plus de 275 figures, toutes correspondant à l’aube de la présence de l’Homo Sapiens en Europe, représentent un passage souterrain par les origines de la pensée symbolique, la pensée abstraite et l’expression artistique.

Les parois des presque 275 mètres que le visiteur parcourt, et où sont réparties la plupart des représentations, mettent en évidence les techniques, les thèmes et les moyens graphiques que les artistes du Paléolithique supérieur ont utilisés pour exprimer une partie de leur pensée. Actuellement cette grotte possède l’art paléolithique le plus antique 
du monde d’au moins 40 800 ans d’antiquité.

Des chevaux, bisons, biches, aurochs, cerfs, chèvres, un mammouth, etc., forment le catalogue figuratif animal, un bestiaire varié qui représente une partie des animaux qui cohabitèrent avec l’homme. Les références à la figure humaine sont nombreuses mais partielles, et exprimées au moyen de la main. Il s’agit d’un motif particulier dans cette grotte étant donné son nombre élevé : plus de 50.Les signes et formes géométriques ou abstraites sont abondants. On peut remarquer particulièrement les nuages de points et les formes rectangulaires, qui ont souvent une composition complexe due aux segmentations et aux remplissages internes.

Des dessins et des peintures rouges, noires et jaunes (dont le colorant a été appliqué au moyen de différentes solutions comme le pinceau, le doigt, l´aérographe, etc.), des gravures (avec tous types de sillons) et au moins deux sculptures simples également peintes représentent un éventail technique divers.

 

grottes visitées et d'autres ressources touristiques

Itinéraire à partir du...